Qui sommes-nous ?

Les fondateurs de l’association Villages Sans Frontières

Margrietha (dite Greet) BARTHÉLEMY van der Kreek. De nationalité Hollandaise et Française, est née en 1926, est devenue une brillante étudiante en médecine, doublée, dans les années 1940-1944, d’une résistante fort active.

Guy Greet Barthelemy - Albert Schweitzer

Guy et Greet avec le Dr Albert Schweitzer

Après quelques stages (dont un en tant qu’assistante d’un chirurgien remarquable) elle commence à rechercher sa voie en médecine tropicale. Un jour, on lui parle de l’œuvre d’Albert Schweitzer. Elle se déplace en Alsace pour rencontrer l’homme célèbre de Lambaréné (Gabon, Afrique). Il se contente de lui poser deux questions : « Dors-tu bien ? » puis « As-tu le sens de l’humour ? » et, quelques mois plus tard, elle se retrouve au Gabon.

S’ensuivent cinq ans de travail médical intense comme chirurgien-chef, avec à son actif à peu près deux mille opérations, étayées très ponctuellement par l’intervention de spécialistes étrangers (entre autres, en ophtalmologie, urologie, chirurgie plastique, obstétrique, etc.)

A Schweitzer - Greet BarthélemyUne opération menée par Greet sous l’oeil attentif  du Dr Albert Schweitzer

Guy BARTHÉLEMY, venu donner un coup de main dans le fonctionnement technique de l’hôpital, devient le fiancé de Greet la chirurgienne en 1960.

Un nouvel épisode commence, avec leur retour en Europe et la fondation d’un « Village Albert Schweitzer » en Dordogne. S’ensuit un travail acharné de treize ans, pour accueillir bénévolement des centaines de personnes en détresse morale ou physique. Expérience passionnante mais pas toujours facile.

Puis, ils furent invités par l’ambassade de l’Inde à Paris pour aller séjourner en Inde dans le but d’inspirer les partenaires locaux à réaliser des projets semblables au « Village Albert Schweitzer ».

Après cela, ils retournèrent en 1970 à l’hôpital de Lambaréné pendant un an.

Plusieurs années passées en Hollande comme psychiatre, puis un diplôme de naturothérapeute.

Dans les années 1980, Guy et Greet effectuèrent quatre ans de travail en Inde, accompagnés de leur fille Maria et de leur futur gendre Pascal, dans le cadre d’un centre gandhien.

S’ensuivent plusieurs projets hardis en France, transformés en activités d’accueil et de réconfort pour de nombreuses personnes.

Grand-mère, Greet est longtemps demeurée l’initiatrice de rencontres et d’idées précieuses, avec des rêves bien vivants comme celui de « biovillage ».

 

Guy BARTHELEMY a passé sa jeunesse en familiarité avec la forêt de Fontainebleau, occasion pour lui de profiter de l’amitié d’un conservateur des Eaux et Forêts aussi exceptionnel qu’était Roger BLAIS. L’exploitation forestière familiale s’est muée pour lui, avec le temps, en intérêt grandissant pour les arbres et en souci de les protéger. Des séjours en Tunisie, Maroc, puis à l’hôpital d’Albert Schweitzer à Lambaréné, ont ensuite orienté ses activités vers un travail social, concrétisé de 1960 à 1973 par l’animation d’un village d’accueil à toutes sortes de détresses en Dordogne, avec sa femme Margrietha, médecin-chef de l’hôpital de Lambaréné.

Des missions pour Médecins sans Frontières, Hôpital sans Frontières, Bureau International du Travail, l’ont tout autant mobilisé pour des projets de développement en pays tropicaux, qui sont encore nombreux.

Jusqu’à l’âge de 80 ans, il a toujours gèré des initiatives d’auto-financement en faveur des plus démunis. Mais en même temps, auteur de différents ouvrages soucieux de problèmes d’environnement, et en particulier un consacré au mouvement Chipko en Inde (sauver les forêts de l’Himalaya) il a su rester vigilant face aux entreprises de plus en plus démentielles de déboisement, destinées à transformer la planète en désert pour un vulgaire profit immédiat. Le rappel du sens du sacré, protégeant les forêts depuis des temps immémoriaux, est là pour nous amener à réfléchir et réagir pendant qu’il en est encore temps. Le secret de la vie commence par son respect, sous tous ses aspects.

Greet Barthélemy

Greet BARTHÉLEMY, ancienne chirurgienne-chef de l’hôpital Albert Schweitzer à Lambaréné. Décédée en 2016.

Guy Barhélemy

Guy BARTHÉLEMY, écrivain, éditeur, ancien consultant du Bureau International du Travail. Décédé en 2011

Voilà pourquoi, à notre échelle, nous sommes heureux d’être demeurés un peu des aventuriers de l’esprit, à même de bousculer nos propres habitudes à l’occasion, et de perpétuer notre ingénuité à travers cet âge d’airain !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer